top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFlore Lionel-Marie d'Arc

Flore, Éducatrice de Jeunes Enfants et fondatrice de l'école Petits Pas et Potirons

Dernière mise à jour : 16 avr. 2022




Après un parcours universitaire en psychologie clinique, je me forme au métier d’éducatrice

sportive dans le but d’utiliser les activités physiques et donc la mise en mouvement du corps

comme un outil médiateur à visée sociale.


J’exerce mes compétences dans le milieu associatif et scolaire, notamment avec des publics spécifiques, enfants porteurs de handicap physique et mental. Mes cheminements personnel et professionnel m’amènent ensuite à me spécialiser dans la petite enfance en devenant Éducatrice de Jeunes Enfants. J’exerce alors au départ mes fonctions d’Éducatrice en continuité de direction de crèche en région lyonnaise puis j’évoluerai sur un poste de direction dans le Jura.


Entre temps, par choix éducatif familial, suite à la naissance de ma fille, je fais une pause dans l’accueil collectif puisque j’accueille des enfants à mon domicile comme assistante maternelle agréée, le temps de sa toute petite enfance.


 

Riche de ces expériences professionnelles et traversée par la bouleversante et magnifique

aventure de la maternité, je m’interroge alors de plus en plus sur les visées de l’éducation et

plus largement sur l’accompagnement possible de l’enfant et de la parentalité dans un monde

en perpétuelle évolution, un monde qui nous entraine chaque jour dans une recherche accrue

de la performance en nous déconnectant de notre essence profonde, voire de notre élan vital

et créateur.


Comment accompagner au mieux l’enfant dans ses premières années de vie afin de lui

permettre d’exploiter son potentiel inné et d’éclore de toute sa Beauté ? Comment lui

permettre de prendre confiance en ses ressources intellectuelles et affectives pour laisser

jaillir cet élan vital propre au jeune enfant ?




Mes questionnements n’ont qu’un seul objectif : aider l’enfant à « juste être lui » ou « juste devenir lui-même », ce qui constitue une mission de vie ambitieuse au vue des circonstances sociétales actuelles ; l’aider à s’adapter à notre monde, en devenir acteur et responsable pour, in fine, œuvrer lui aussi pour une société plus solidaire et humaine.


Pour avancer dans mes réflexions, je continue mes investigations au travers des lectures,

rencontres, conférences, stages, formations, etc. J’approfondis notamment mes

connaissances dans le domaine des pédagogies dites « actives », entre autres les pédagogies

Montessori et Steiner, dans lesquelles je trouve des réponses évidentes à mes

préoccupations. Les recherches actuelles en neurosciences affectives alimentent aussi la

construction de mon ancrage pédagogique.


 


Je poursuis, croise et affine mes observations d’enfants, certes dans ma pratique professionnelle, mais peut-être en premier lieu dans ma vie quotidienne avec mes enfants de 1 et 4 ans qui évoluent dans notre lieu de vie en pleine campagne. Notre maison est implantée dans un parc arboré et potager de 1.6 hectares, pensé dans un esprit permacole, avec la présence d’animaux.


Au fur et à mesure, tout prend sens, tout se lie et je vois mon identité professionnelle se

préciser : une approche à la fois corporelle et multi-sensorielle, étayée par la présence

contenante et bienveillante de l’adulte, m’apparait comme une évidence pour dialoguer avec

l’enfant. L’environnement naturel, qu’il s’agisse du monde végétal ou animal constitue entre

autres, une ressource inépuisable à exploiter dans une visée d’accompagnement éducatif et

social.




 


Ma décision est prise


Enfin, dans ce cadre là, je décide de créer un lieu d’accueil de jeunes enfants pour proposer

un accompagnement éducatif et social individualisé au sein d’un groupe restreint, adapté aux

besoins du jeune enfant, en incluant la relation parentale, indissociable selon moi dans une

dynamique pédagogique de qualité.

La création de ce projet s'assimile à une véritable gestation, le chemin est sinueux, jalonné de nombreuses remises en question et magnifié par des rencontres uniques et constructives. Sans jamais perdre de vue les valeurs profondes qui me poussent dans cette aventure, j'élargis le champ des possibles de la petite enfance, propre à ma formation initiale, pour penser un jardin d'enfants qui permette d'accompagner "différemment", nos chérubins, durant leurs premières années d'école: une école de la vie dans laquelle enfants, parents et éducateurs s'unissent pour grandir ensemble.

J’ai hâte que l’on continue d’apprendre ensemble car si j’ai bien une certitude sur l’éducation,

c’est que l’on a jamais fini d’apprendre de nos enfants.


Commenti


I commenti sono stati disattivati.
bottom of page